Drôle de nom pour une marque !

By 7 avril 2014E-marketing

Une marque de cosmétique vue récemment en Thaïlande. Preuve s’il en fallait une qu’il est utile de vérifier qu’un nom n’évoque rien de négatifs hors de ses frontières d’origine..

Marquer les esprits…

Dans le long processus de création d’une marque, si l’on fait attention à la disponibilité d’un nom même d’un logo, on sous évalue souvent le risque de verifier qu’un nom n’évoque rien de négatifs dans les pays visés. Bien souvent, on se contente de demander à un ami espagnol, à une cousine qui a vécu aux états unis il y quelques années etc.

mais pas n’importe comment.

Vérifier qu’un nom n’évoque rien de négatif doit respecter certaines règles.
– Définir les pays et les langues utiles sachant que plusieurs langues sont parfois parlées dans un seul pays.
– Définir un questionnaire précis correspondants à ce que l’on attend d’ordinaire d’un nom (sonorité, évocations, prononciation, correspondance avec l’univers de référence etc)
– Interroger des habitants natifs des pays et pas simplement des personnes connaissant la langue. Seuls des natifs sauront vous dire si le nom évoque un évènement négatif, un plat épicé, un tueur qui a fait la Une du journal local.
– Protéger certains noms ou noms de domaines avant de les lancer dans la nature, faire respecter une clause de confidentialité (pour ne pas se faire voler un nom testé)

Résultats

Le but est de disposer d’une synthèse la plus objective possible permettant d’appréhender les risques d’incompréhension liés à un nom avant qu’il ne devienne une marque. Le mieux est encore de procéder à ce test sur 3 à 5 noms de marque pour disposer de solutions de secours au cas où. Tout celà pour donner à votre marque, un joli sourire.