Qui se cache derrière le masque ?

By 24 juillet 2006Challenges

Dans le vaste univers des marques, miroir enchanté du monde des sentiments humains, nous avons tous besoin de repères. Consommateurs ou faiseurs de solutions marketing, même combat : choisir. Choisir pour éviter de dissoudre son énergie dans le dédale des possibles. Choisir dans le flot continu d’une offre toujours plus large. Choisir pour se maintenir dans l’air du temps, un air qui souffle de plus en plus vite.

Choisir le nom de sa marque

La question du choix des marques est de moins en moins innocente. Chacun sait que consommer est un acte d’appartenance, une identification qui en dit beaucoup sur nos façons de concevoir l’existence. Mais choisir de consommer c’est aussi décider de sa représentation sur la scène d’une vie où l’image peut permettre de s’inventer un personnage. Les marques peuvent ainsi devenir des masques… à oxygène ? Alors les repères se brouillent, on achète son alimentation chez ED tout en économisant pour s’offrir un portefeuille Vuitton.

Les enquêtes d’opinion tentent de savoir qui se cache derrière, derrière la marque ou derrière le masque ? Nous vivons une époque ambivalente et formidable où chacun peut s’inventer, déposer sur ses joues un peu du « masquillage » que nous offrent les marques. La rue est un théâtre à ciel ouvert dans lequel les adultes jouent comme des enfants à s’imaginer autrement que ce qu’ils sont, à faire comme si, en se prenant plus ou moins au sérieux. Mais qui se cache derrière le masque ?

Lien vers nos tests de noms à l’international