Histoire de Naming : d’où vient le nom de marque DIM ?

By 6 janvier 2021Non classé

Le nom de marque DIM était différent à sa création.

Après la Seconde Guerre Mondiale, de nombreuses inventions d’Outre-Atlantique s’exportent dans notre vieille Europe. Les Chewing-Gum, le ketchup Heinz ou encore le Coca-Cola fascinent la population ! L’une de ces inventions attisa particulièrement la curiosité de Bernard Giberstein : le Bas Nylon. Le bas en nylon est une véritable avancée technologique dans le monde du textile, mais aussi une progression dans la libération du corps des femmes. Comparé aux bas de soie, qui tombent et se déchirent, les bas en nylon sont compacts, résistants et galbants. Giberstein en saisit tout le potentiel.

Ingénieur agronome, il fait un séjour aux États-Unis d’où il ramène la technique pour la faire breveter. En 1953, il ouvre une usine de bonneterie près de Troyes : la société Bégy (pour Bernard Giberstein). Le nom de marque DIM que l’on connaît est encore loin !

En 1958, il lance enfin son produit phare : le bas « Dimanche ». Pourquoi ce nom ? Car l’idée est de créer des accessoires chics à bon prix pour pouvoir « s’endimancher » tous les jours ! À l’époque, le dimanche est le jour où l’on s’habille pour sortir, aller à la messe ou se promener avec des amis. Lucide, il comprend que les femmes ont besoin de vêtements pratiques avec un bon rapport qualité/prix. Il met sur le marché des bas en nylon à prix correct, qui permettent aux femmes de mener leur vie active sans peine.

bas-dimanche-nom-de-marque-dim-naming-dim-agence-bénéfik-marketing-histoire-publicité

De « Dimanche » à « DIM », un vent de modernité !

Le succès des Bas Dimanche est immédiat. La marque possède 25% des parts de marché au début des années 60. Toutes les femmes ne jurent plus que par les Bas Dimanche, qui leur font des jambes de gazelle, pile pour l’arrivée de la minijupe qui fait tourner toutes les têtes.

Maintenant, il faut pouvoir conserver cet attrait et plaire à la nouvelle génération. En 1964, Giberstein, accompagné d’une agence de publicité, tente un coup marketing et propose de raccourcir le nom Dimanche en DIM. Tout simplement. Le nom de marque DIM incarne la modernité et les idées.

bas-dim-tels-quels-histoire-de-naming-nom-de-marque-dim-agence-bénéfik-paris-création-nom-entreprise

Bas vendus par 3 (pour pouvoir remplacer un bas filé), collants « Tels Quels » vendus roulés en boule, packs de 10 ou bas proposés à l’unité… Une vraie révolution est opérée par DIM, qui séduit toutes les femmes (et bientôt les hommes dans les années 80 avec le slip « kangourou »!).

Tout le monde connaît le Nom de Marque DIM.

Changer le nom de marque de Dimanche en DIM était donc un coup de génie de la part de Publicis. Ce nom devint une telle évidence que le nom de l’entreprise « Bégy », fut transformé en DIM pour donner une cohérence et une identité forte à la société.

Le nom de marque DIM s’écrit en minuscules ou majuscules, mais l’entreprise a choisi un logo utilisant des lettres capitales. Court, mémorisable facilement et prononçable dans toutes les langues, DIM est un nom fait pour le développement international.

publicité-ancienne-vintage-nom-de-marque-dim-collants-agence-de-naming-bénéfik-paris-création-noms-de-marques

Aujourd’hui, la marque DIM est connue mondialement. C’est une des marques de sous-vêtements féminins et masculins les plus répandues sur le marché. Elle représente une manière de vivre facile, pratique et qui reste sexy sans trop de fioriture. Finalement, un peu comme son nom « DIM », qui ne s’encombre pas de trop d’artifices mais marque les esprits en une syllabe !