Histoire de Naming : l’épopée de la marque La Vache qui Rit.

By 16 mars 2021Non classé

En 2021, La Vache qui Rit va fêter ses 100 ans ! L’occasion pour Bénéfik de revenir sur l’histoire de cette marque de fromage, de l’origine de son nom à l’évolution de son logo.

logo-vache-qui-rit-histoire-de-naming-nom-de-marque-agence-naming-bénéfik-paris

La Vache qui Rit : petite entreprise jurassienne.

Histoire de la création.

L’épopée Vache qui Rit commence dans les années 1920, à la fin de la Première Guerre Mondiale. Léon Bel, fils d’un affineur de comté dans le Jura, rentre de son service. Il décide d’entrer dans l’ère industrielle en travaillant une recette de fondue de sous-produits de fromages. À l’époque, la fromagerie dans le Jura est encore très artisanale. Et Léon Bel compte bien dépasser ce carcan qui ne lui convient pas…

La Vache qui Rit a failli avoir un nom différent !

En avril 1921, il dépose le nom « Fromage Moderne » à l’Office National de Propriété Intellectuelle (ancien INPI). C’est un peu plus tard, se souvenant d’une mémoire de guerre, qu’il décide de déposer puis d’utiliser le nom de marque « Vache qui Rit ». Mais d’où vient ce nom ?

D’où La Vache qui Rit tient-elle son nom de marque ?

Il était une fois, durant la Grande Guerre…

Retour en 1917, Léon Bel est mobilisé pour la guerre. Il est affecté à une unité qui est chargée de ravitailler en viandes les troupes qui sont au front. Sur les trains et les camions qui transportent la nourriture, on a placardé un emblème : une vache hilare. C’est l’œuvre de Benjamin Rabier, un dessinateur célèbre de l’époque. Comme un pied de nez au camp allemand qui ne jure que par les Walkyries de Wagner, la petite troupe décide de lui donner un nom : la « Wachkyrie ».

vache-qui-rit-wachkyrie-origine-nom-de-marque-guerre-france-agence-naming-bénéfik-paris
L’unité de ravitaillement « Wachkyrie » dont faisait partie Léon Bel.

Léon Bel dépose le nom Vache qui Rit pour son fromage.

Se remémorant ce souvenir de la Grande Guerre, Léon Bel décide de déposer le nom Vache Qui Rit pour son nouveau produit. Détournant l’animal de l’activité bouchère, il l’utilise pour promouvoir sa recette de fromage fondus. Il s’agit en réalité de sous-produits de fromages de vache tels que le gouda, l’emmental ou le comté. La marque connaît un réel succès très rapidement et se développe dans le monde entier.

Vache qui Rit : un nom de marque indissociable de son logo.

L’évolution de la célèbre vache rouge hilare.

Il est impossible de dissocier le nom de la marque de son logo : une vache rouge hilare avec de jolies boucles d’oreilles. Léon Bel a tout simplement repris le dessin de Benjamin Rabier (l’emblème du régiment « Wachkyrie ») pour sa boîte de fromage. Il demandera au dessinateur de retravailler son bovidé à plusieurs reprises pour la rendre plus douce et sympathique. L’épouse de Léon Bel a aussi eu son rôle à jouer dans la création de l’image de la marque. C’est elle qui a suggéré de lui ajouter une paire de boucles d’oreilles afin de la féminiser et de la rendre plus sympathique aux yeux des consommateurs.

logo-vache-qui-rit-ancien-vintage-histoire-de-la-marque-origine-naming-agence-bénéfik-paris

Le marketing avant-gardiste de Léon Bel.

Si la Vache qui Rit a su traverser les âges, c’est aussi grâce à son puissant marketing. En effet, Léon Bel n’a jamais hésité à apposer sa jolie vache sur de nombreux supports publicitaires. La marque se décline sous forme de buvards et protège-cahiers pour les écoliers dès les années 30-40. La mascotte est l’une des stars du Tour de France, elle apparaît en film publicitaire au cinéma dès les années 50… Son nom de marque drôle, enfantin et facile à retenir, conjugué à un logo à haut potentiel sympathique, lui a permis de se hisser à un taux de notoriété qui frise les 100% !

marketing-vache-qui-rit-naming-origine-du-nom-de-marque-buvard-agence-bénéfik
Un buvard pour écolier estampillé Vache Qui Rit.
objects-publicitaires-marketing-vache-qui-rit-histoire-de-la-marque-agence-naming-bénéfik
Des objets publicitaires Vache Qui Rit

Un logo qui inspire les artistes depuis sa création.

Un tel succès est forcément une source d’inspiration pour de nombreux artistes. D’ailleurs, l’entreprise commandite depuis les années 2010 une « Boîte Collector », réalisée chaque année par un artiste différent. La Vache Qui Rit fête cette année ces 100 printemps… Longue vie à cette icône pop !