Rebranding : 5 marques qui ont (presque) changé de nom.

By 30 mars 2021Non classé

Dans le domaine du marketing, il est des fois où changer de nom est un véritable coup de pouce. Le rebranding permet un nouvel élan, marque le rachat d’une entreprise ou l’évolution de son activité. Pourtant, certaines marques sont frileuses en vue d’un changement radical et préfèrent modifier une partie de leur nom. Voici 5 exemples probants de « semi » rebranding !

rebranding-marques-qui-changent-de-nom-à-moitié-totalenergies-agence-de-naming-bénéfik

Total opère un rebranding pour aller vers TotalEnergies.

Un peu de verdure dans le pétrole.

Début 2021, le groupe Total annonce en grandes pompes son changement de nom. Un rebranding discret puisqu’il consiste en l’ajout du mot « Energies » à la suite du nom existant. Pour l’entreprise, le but est de mettre en lumière sa volonté de diversifier ses activités en incluant l’exploitation d’énergies renouvelables.

Volonté progressiste ou greenwashing ?

Le souhait du groupe est en effet de correspondre à ses ambitions écologiques formulées lors de l’Accord de Paris. Par ce rebranding, TotalEnergies espère aussi s’éloigner de l’image de « major pétrolière » qui lui colle à la peau. C’est d’ailleurs pour cette raison que le mot « énergie » est mis au pluriel. Cela met en avant une diversité de productions souhaitée par TotalEnergies. Un changement de nom qui ne passe pas pour certaines ONG comme Greennpeace, qui a publié un communiqué accusant le groupe de greenwashing.

total change de nom et devient totalenergies rebranding agence de naming bénéfik paris création nom de marque

Le Nouvel Observateur a changé de nom pour « L’Obs ».

Un rebranding pour marquer une refonte éditoriale.

Avec un rebranding vient souvent une volonté de prendre un nouveau départ. C’est le cas pour le journal Le Nouvel Observateur qui a entrepris une refonte complète de son offre éditoriale. Nouvelles chroniques, réorganisation interne et ajustement de la cible, L’Obs souhaite entrer dans une ère moderne.

L’Obs : un nom déjà utilisé par les lecteurs.

En effet, le journal existe depuis plus de cinquante ans. Le choix de ce nouveau nom n’est pas franchement insolite, puisqu’il s’agit du surnom que lui donnent ces lecteurs depuis longtemps. La contraction du nom donne un caractère plus frais et moins formel à cet hebdomadaire qui se veut accessible.

Le rebranding d’OVHCloud : un exemple de l’évolution des services.

OVH s’élève dans les nuages avec OVHCloud.

Pour fêter ses 20 ans, OVHCloud s’est offert un rebranding. OVH est un acteur de l’hébergement de données informatiques toujours grandissant. Aujourd’hui, la technologie de pointe prend la forme du cloud, soit le fait d’héberger de data en ligne et non plus sur un serveur physique.

Aligner son identité et sa stratégie de développement.

En devenant OVHCloud, l’entreprise marque son souhait de faire évoluer ses services vers une offre davantage orientée cloud. Si cela est une bonne idée que de vouloir faire correspondre son identité avec sa stratégie, il faut espérer que le cloud ne soit pas vite dépassé par une nouvelle technologie !

ovh devient ovhcloud changement de nom de marque rebranding agence de naming bénéfik paris

La marque LG s’appelait originellement Lucky Goldstar.

 

Une histoire de nom américanisé.

À l’origine, LG est une société coréenne fondée en 1947 qui se fait appeler Lak-Hui Chemical. Point important, Lak-Hui se prononce comme « lucky » ! L’entreprise est spécialisée dans les produits chimiques. En 1958, Lak-Hui créé l’entreprise Goldstar, qui produit des accessoires électroniques. L’entreprise fusionnera par la suite ses deux noms et choisira de transformer Lak-Hui en « lucky » pour séduire le marché américain.

 

Opérer un rebranding grâce aux acronymes.

C’est seulement en 1982 que l’entreprise décide d’opérer un rebranding en ayant recours à l’usage de l’acronyme. Ainsi, Lucky Goldstar devient LG Electronics, puis simplement LG en 1995, nom de marque que l’on utilise aujourd’hui.

 

 

Dunkin’ Donuts se préfère en Dunkin’.

 

La chaîne de restauration abandonne son Donut.

La célèbre marque Dunkin’ Donuts a mis de côté en 2019 le terme « Donuts » afin de devenir simplement « Dunkin’ ». « dunkin’ donuts » signifie en anglais « les beignets qu’on trempe » dans une boisson chaude. Un snack adoré par les américains et qui serait peut-être l’équivalent du café-croissant français. On comprend pourquoi les réactions à ce rebranding ont été très mitigées, la plupart des consommateurs ne comprenant pas pourquoi la marque abandonnait son « Donut », produit qui a fait son succès dès sa création en 1951.

 

Une volonté de diversifier son offre.

Le changement de nom de Dunkin’ est symptomatique d’un rebranding plus large concernant également le design des boutiques ou la gamme des produits proposés. L’entreprise souhaite notamment s’implanter davantage dans le marché des boissons style « barista » comme son concurrent Starbucks.

 

 

Les raisons d’opérer un rebranding pour sa marque sont multiples et servent toutes un propos. Cela peut être pour faire évoluer son activité, s’aligner davantage avec sa cible ou bien conquérir un nouveau marché. De plus, changer seulement une partie de son nom permet de ne pas perdre le contact avec ses clients. Vous songez à opérer un rebranding de votre entreprise ? Faites appel à notre agence de naming !